> Home > liens
> presse Consulter la presse étrangère
Quelques chroniques du dernier CD "Big pieces of brain"

>"Un ton au dessus les Little Searchers, vieux briscards nantais dont le rock sixties bon enfant s'alimente de douces effluves psyché façon Hollies ou Beatles, mais qui peut aussi s'enliser du côté de chez Voulzy,le chanteur préféré des belles-mères (les scarabées!). Faudrait un peu de benzédrine dans le muscadet!"
Alain Feydri - Abus Dangereux - septembre 2003

>« L'entrée en matière purement psychédélique fera dire à certains que ces zozos se sont trompés de siècle ! Réflexion plutôt routinière pour ces Nantais qui exercent leur neo-sixties depuis près de quatorze ans. Vrai que ces Searchers ne sont plus des novices et cela s'entend sur ce nouvel album empreint d'une belle maturité. Voilà un disque quasi parfait et sans faute de goût ! L'oeuvre d'un groupe de garage pop obsédé par les belles mélodies, dont les arrangements et les orchestrations fouillés ont des airs de famille avec Teenage Fan Club et Brian Wilson. Un combo dont les textes en français, marrants et légers, ne portent pas sur l'estomac et rappellent ceux de Ronnie Bird et du couple Lanzman/Dutronc. Question reprises, les Searchers savent piocher là où il faut ("First" des Bee Gees). Recommandé à ceux qui font la grosse génuflexion devant le Pink Floyd de Syd Barrett , les Remains, Polnareff ou le Thirteen Floor Elevator. »
Guitar Part n°109 - avril 2003

>" Pour les petits nantais et leur CD "Big Pieces of Brain", la mélodie est de plus en plus présente et toujours sortie de leur petites têtes de chercheurs pop allumés (à l'exception d'une seule reprise "In my own time" des frères Gibbs) ! Mais le plus intéressant de l'album des Little Searchers est sans conteste l'écriture de quelques titres en français, et notre langue se marie ma foi fort bien à leur musique pop psyché (Syd Barrett et les frères Davies à la barre !). "Non non", "les scarabées", "les souris de cocktail" se fondent parfaitement au son et au style déjà affirmés du groupe. Rien à voir avec tant de rapprochements ratés pop et variétés françaises ... Pour le coup, voila un album bien plus réussi que le dernier Frandol, sincère, honnête et réjouissant, un album de chevet pour tout amateur de mélodie. "
Larsen - janvier 2003

>« Les petits gars qui sont tombés dans la pop anglaise et ne s'en remettront probablement jamais, ceux qui cherchent toujours et encore les mélodies les plus douces, les plus enlevées pour nous faire dandiner de la tête et des pieds ... les little Searchers ne sont pas seulement réputés pour leur bonne musique, mais aussi pour leur bonne humeur. »
Ouest France - décembre 2002

>« Les nantais Little Searchers sortent une petite merveille de nouvel album (Big pieces of brain) qui squatte régulièrement la rubrique « Thé au jasmin » de notre radio show hebdomadaire. Ils y sont en bonne compagnie psyché garage/pop (Kinks, The Soundtrack Of Our Lives, Nuggets, Shakes, etc..). La production est soignée et inventive (piano bastringue, flûte, ..), la dose d'énergie nécessaire ne fait pas défaut et les compos sont dignes de protégés de Saint Eloi.. Magnifique ! »
DIG IT ! - octobre 2002

>« Excellent nouvel album de ce groupe nantais qui façonne une pop 60's de grande qualité. Depuis le temps que ces nantais existent (plus de sept ans) et sortent des bons disques, il serait temps qu'ils connaissent le succès qu'ils méritent !! Ce nouvel album débute magnifiquement avec Willow Tree, un titre psyché 60's très soigné. On enchaîne avec Working Week qui a un côté presque honky tonk avec la présence originale d'un vieux piano. Le groupe n'hésite pas à l'occasion à chanter en français ("Non, Non", "Les Scarabées"..) et, couplé avec leur son très "anglais", ces quelques chansons me font penser à des bons vieux groupes sixties québécois...En tout cas, j'ai été frappé une fois de plus par la qualité des compositions du groupe qui parvient à nous sortir quelques très belles mélodies pop et légères (Behind, Windy Sweet, Back to town...). Voilà un album fin et convaincant.. Ne passez pas à côté! »
SDZ - octobre 2002

>« Vu la qualité des morceaux, la boite crânienne d'un Little Searcher doit être bien faite. Parmi mes morceaux préférés, je cite sans problème Working week et son ambiance de cabaret tout droit sortie de la Perfide Albion. Le fantôme des Kinks survole ce morceau avec bienveillance.. En ce qui concerne les morceaux dans la langue de Gilbert Bécaud, c'est l'Hypothèque qui a ma préférence. La version cachée de ce titre est tout aussi bonne .. »
Baroque Bordello - septembre 2002

>« Une vraie réussite, le nouvel album des Petits Chercheurs qui, comme leurs amis les Petits Lapins, sont nantais...et revendiquent des influences garage pop sixties qui transparaissent tout au long de ces morceaux soigneusement ciselés. Les guitares sont efficaces, les mélodies imparables. « Behind», par exemple, sonne comme un classique qu'auraient pu écrire de glorieux anciens comme les Kinks, les Troggs ou les Hollies. Les Little Searchers passent avec bonheur de l'anglais au français (« Les scarabées ») sans jamais verser dans le revival nostalgique ni perdre cette fraicheur qui fait leur charme. »
Buzz - septembre 2002

>« Comme leur nom l'indique, les Little Searchers sont des adeptes d'une pop résolument anglophone qui replonge avec délectation dans les flamboyantes sixties. Originaires de Nantes, ce quatuor est entré en action il y a une dizaine d'années en se réclamant de modèles étrangers, des Beach Boys à XTC... le second album séduit par son élégance, son charme rétro, ses arrangements soignés, ses guitares inspirées et le travail d'orfèvres dont
il témoigne. »
Rock & Folk - août 2002

>« Les Little Searchers, fidèles à leur pop rock, ont peaufiné le CD Big pieces of brain (12 titres) avec quatre textes en français et une reprise de In my own time, une des plages sur l'album First des Bee Gees. »
Juke Box Magazine - juin 2002

>« Big pieces of brain c'est le nom du dernier rejeton des Little Searchers : une jolie galette à mettre entre toutes les oreilles pop rock... Les Little Searchers ont le mérite de jouer un rock, qui s'il ne date pas d'aujourd'hui, a l'avantage de remettre au goût du jour le son de nos ainés, ce fabuleux son garage pop sixties.. »
Presse Océan - mai 2002

>« Un nouveau disque des Little Searchers est toujours un évènement, certes pas interplanétaire, quoique.. A l'heure où le Rock'n'roll semble redevenir un cri de ralliement outre Atlantique, les Little Searchers revisitent ici avec génie des gammes qu'ils semblent connaître par coeur .. »
Le Mois Nantais - mai 2002

>« Ce groupe nantais sort un nouveau disque salvateur, un plaisir simple et jouissif pour oreilles averties. D'apparence facile, mais diablement efficaces, les compositions font merveille. C'est du bon rock garage d'essence pop, de la mélodie avant toute chose, le tout perpétré par des orfèvres experts des sixties qui savent aussi être taquins...Ces gars là seraient jeunes, beaux avec les fripes commercialement adéquates, tels Strokes, ils feraient un malheur dans le joli monde du business musical. Mais, ils ne sont pas de la Grosse Pomme et plus proches de Woody Allen que de John Spencer...ces nantais ont l'art et la manière pour trousser de perfect pop songs. »
Pulsomatic - mai 2002