> Home > liens
> groupe  










































































>Les Little Searchers existent depuis 1989, et jouent dans leur formation actuelle depuis 1994. Leur répertoire est constitué, pour une large part, de leurs propres compositions fortement influencées par la Pop anglaise des sixties (Kink's, Syd Barrett's early Pink Floyd, Zombies...), mais aussi par le Rock Psychédélique Américain de la même période (Thirteen Floor Elevator, Music Machine, Seeds , Electric Prunes...).

Leur production discographique a été souvent saluée par la presse spécialisée. En concert, le groupe dégage une énergie débordante d'enthousiasme et de convivialité, pas toujours perceptible par ceux qui ne les connaissent que sur disque.
John (guitare et chant)
Naissance un jour de Pâques, dans la seconde moitié du vingtième siècle (avec un joli ruban sur la tête).
1965-1967 : premiers coups de foudre "pop" : "Michèle" des Beatles, "Wild thing" des Troggs, "Ha ha said the clown" de Manfred Man.
1968 : première chanson: "Les allocations familiales", débuts à la guitare (slide avec un verre à moutarde).
1975 : ébauche de groupes sans suite, rudiments de guitare absolument terrifiants.
1977 : explosion punk. Je joue dans le groupe "Marviella Berratta"(criminelle italienne célèbre).
1981: début sur scène en "one man show", répertoire français accompagné
d'une boîte à rythme nommée "Marcel".
1985-1988 : collaboration avec François Xavier Trivière (bassiste, auteur), musiques expérimentales (nombreuses cassettes).
1987 : premier prix SACEM à un concours d'auteur compositeur interprète.
1988 : premier prix du concours des musiques jumelées, vainqueur du concours GADACLA, premières parties de Ricet Barrier, Dick Annegarn, Yvon Etienne, Juliette et les Thugs. Devient guitariste du groupe Breton "Takenn Breizh" (futurs "Gilles Servat" et "Druides saumonées"), ainsi que du groupe Pdk "Diabolo" 1986 (jusqu'en1989).
1989 : devient un "Little Searchers" à part entière.
1994 : arrête le cabaret après s'être fait jeter par un public de 600 personnes choquées par certains aspects du personnage.
Toute cette panade se déroule sur la région nazairienne de1965 à 1989.
Influences : Michel Polnareff, Beatles, Kinks, Who, Zombies, Troggs...
Philippe (basse et choeurs)
Né en 1954.
Prime enfance bercée par "La Truite" de Schubert et "Les roses blanches"!
1963 : tombe par hasard sur "she loves you" des Beatles, et à partir de là achète systématiquement tous les 45 tours et un peu plus tard, tous les 33 tours jusqu'à la fin du célèbre groupe... puis écoute tout un tas d'autres trucs tout en essayant d'apprendre la guitare (merci Marcel Dadi !).
Premiers concerts dans diverses institutions scolaires qu'il fréquente...
1975 : départ à Paris pour le boulot, et rencontre du guitariste de Bluegrass, Christian Poidevin (Bluegrass Long Distance), voisin de palier...
1976 : entre (comme bassiste) dans le groupe "Country Road".
Concerts au Centre Américain de Paris...
1978 : retour dans la région nantaise. Ecume les "Fest-Noz" dans divers groupes
"Ar Riboulérien" et "Golvanig"
1985 : Jean Luc Cochy, futur batteur des "Little", devient le batteur de "Golvanig".
Concert à Paris, Nantes (Festival d'été 88), diverses premières parties et ...les cafés!
1987 : rencontre John, et envisage le projet "Little".
Influences : Beatles, Kaleidoscope (US), West Coast Pop Art Experimental Band, XTC, Fairport Convention...
Jean-Luc (batterie)
Né le 9 septembre 1960, le même jour et la même année que Nougaro!! (heu, bon d'accord). Entame des études de violon en 1971 parce que le violon, au moins, c'est un vrai instrument et puis c'est moins chiant à monter qu'une batterie...
1975... bon, finalement, on a beaucoup exagéré les inconvénients de la batterie mais sans doute pas assez ceux du violon!!!
1980 : ça y est, j'ai assez de brouzouffs pour me payer ma première batterie, ouais super!
C'est mon premier bal, ma première virée... Formation d'un premier noyau de musiciens Fusion-Trash-Musette.
1981 : formation du groupe "Sépia" sur Saint-Nazaire. On écume la région, pas toujours par notre musique.
1985 : j'intègre le groupe "Golvanig" où je vais rencontrer ma moitié rythmique Philippe Haye ! On ne se quittera presque plus. "Golvanig" se mettant en sommeil, je joue à droite et à gauche en attendant un bon plan.
1991 : on m'invite dans un groupe de vieux potes, "Les Little Searchers", où je me plais tellement que j'y reste.
1994 : naissance d'une formation jazz sur Saint-Nazaire,"Nadja", dans laquelle j'évolue toujours.
Influences : Beatles, Zombies, Mac Coy Tyner, Abus dangereux...
Yannick (guitare et choeurs)
Né en 1954, un jour de fête nationale et d'arrivée du Tour de France dans le Morbihan.
1965 : mon cousin m'offre un 45 tours des "Rolling Stones" (side A : Satisfaction, side B: The under west coast promotion man).
Été 1967, mes premières découvertes psychédéliques du "Summer of love":
Cannead Heat, "On the road again" / The Box Tops, "Choo choo train"/ The doors, "Break on through".
Juillet 1970, j'assiste à mon premier concert de "pop-music" à Londres, à Hyde Park : Pink Floyd (qui présente en avant-première "Atom Heart Mother"), Edgar Broughton Band, The Kevin Ayer's, Whole World (avec Mike Olfield à la guitare !)...
Juillet 1973 : deuxième séjour estival en Grande Bretagne; j'y achèterai ma première bonne guitare folk (Yamaha FG180). J'assiste à un super festival au White City Stadium de Londres : Kinks, Canned Heat, Sly and The Family Stone, Edgar Winter Band...
1975 : my first band, "Les Berlingots Brousse Bande" (période baba-cool ! influence blues et chanson française, G. Brassens, R. Charlebois, M. le Forestier...).
1976 : expérience rock progressif, jazz rock instrumental avec "Amalgame".
De 1981 à 1982 : je participe à la formation "John Façade" (influences rock français, Bijou, Dutronc, Gainsbourg...). Six compositions (sur studio 8 pistes) subsistent de cette période (enregistrées mais non publiées) et quelques concerts qui seront mes premières expériences scéniques !
De 1982 à 1986 : participations à de nombreuses Jam Sessions (fêtes de la musique) avec des musiciens africo-nantais, et aussi avec Didier Pel (futur accordéoniste de Zarta) et Yann Mac Williams (bassiste franco-américain)...des kilomètres de bande sur mon 4 pistes !
De 1986 à 1988 : retour aux bonnes influences british R'N'B' (reprises des Pretty Things, Doctor Feelgood, Spencer Davis Group...) dans la formation "Midnight Special" avec Philippe Treuil (futur Willy and The Covers, Beatle Juice), Philippe Chasseloup (futur Piétons, Jambons), et Serge Sornay (ex Flamingos, futur Piétons, futur Blisters).
De 1988 à 1993 : je suis guitariste rythmique dans "Les Piétons", du rythm'n'blues en français qui évoluera vers de la chanson française variété rock. Des grosses scènes en Bretagne et Vendée (Festival "Les arts au soleil...) en compagnie des VRP, des Garçons Bouchers, Elmer Foot Beat, Parabellum, Little Bob, Kid Pharaon...
Mars 1993 : je joue dans les "Willy and The Covers", beaucoup de concerts dans les bars, première partie d'Elliot Murphy (Les rockeurs ont du coeur). Répertoire composé uniquement de reprises : Byrds, Flamin'Groovies, Big Star, Neil Young... Août 1993 : rencontre avec John Philippe Inizan, qui se fait remarquer par la patronne du café-concert nantais "La Route du Rhum" en nous interprétant un show totalement impromptu sur la passerelle de l'établissement flottant! Septembre 1993 : "Les Little Searchers" se produisent pour la première fois à Nantes à La Route du Rhum, avec leur guitariste soliste de l'époque : Alain Badeau... J'y assiste!
Avril 1994 : John me demande de venir "auditionner" à une de leurs répet., leur guitariste soliste les ayant lâchement abandonné! Je suis reçu à l'examen d'entrée!
Influences : John Cipollina, Brian Jones, Alan Wilson, Roland Kirk, Jonathan Richman, Chris Bailey, Alex Chilton, Ben Vaughn, Kim Fowley...